Skip navigation

<< Peindre est toujours et encore plus aujourd’hui un acte de foi. Le doute, la confiance, le paradoxe, ou un certain trac devant la surface blanche. >> Pierre Gendron

PIERRE GENDRON poursuit, avec les deux tableaux exposés à la Galerie Verticale à l’automne 2009 (reproduits en couverture et aux pages 14 et 15 du numéro Brèves), la recherche artistique entamée avec ses oeuvres – notamment celles sur papier – réalisées à partir de 1958, et regroupées sous le titre Autour des Paylandes.

<< Paylande est pour moi, écrit l’artiste de renom, la façon de rendre hommage aux êtres vivants. C’est un appel à la “raison poétique”, à la tolérance, à la générosité. L’art est avant tout une expérience humaine où le coeur s’investit en entier. >> Peindre ou dessiner est devenu tout ensemble sa façon d’être, de respirer et de faire dialoguer sa pensée et sa sensibilité avec sa technique unique. << Avant tout, explique-t-il, l’art est une affaire de méditation dans l’action et le geste. >> Pour appuyer sa conçeption du travail artistique, il cite Paul Klee : << L’art ne reproduit pas le visible, il rend visible.>> Il se réfère aussi à Kandinsky qui considérait qu’être à l’écoute de soi est une nécessité intérieure.

Pour décrire au mieux sa démarche artistique, Pierre Gendron dit encore : << J’exprime par des lignes, des formes et des couleurs ce que je ressens. Ces images issues de mon imagination ne se veulent jamais anecdotiques, elles invitent plutôt librement le spectateur à la connaissance intuitive de ces images, et donc à une participation active face à l’oeuvre. >> Il précise que l’important, pour lui, n’est pas d’arriver mais d’être en marche, en état de quête personnelle. Mais il ne cache pas qu’en fin de parcours, il espère qu’il aura transmis aux générations futures en partie importante de ce qu’il aura été.

Né à Montréal en 1934, le Lavallois Pierre Gendron a une formation en arts appliqués, notamment en sculpture, gravure et graphisme. Il détient un brevet d’enseignement des arts plastiques, discipline qu’il a enseignée au cégep du Vieux-Montréal et à l’Université de Montréal. Il a été boursier du gouvernement du Québec et du Conseil des Arts du Canada. Il a remporté, en Suisse, le Grand Prix de la VIe Mostra internationale Di Bianco Enero. Il compte à son actif plus de vingt expositions, et nombre de ses oeuvres font partie d’importantes collections privées.

Revue Brèves, 2010

2009


Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: